language: Deutsch   Français   italiano   Español   Português   日本語   russian   arabic   norwegian   swedish   danish   dutch   finland   finland   English  

Quand les services secrets russes sont défiés par une pendule géante et quand une grande blonde se mêle de freiner un tourbillon de haute horlogerie : c’est l’actualité des montres | Atlantico.fr

Quand les services secrets russes sont défiés par une pendule géante et quand une grande blonde se mêle de freiner un tourbillon de haute horlogerie : c’est l’actualité des montres Et aussi l’initiation mécanique en peignoir de bain (à deux), l’horloge qui se nourrit de l’air du temps et le chronographe des papas sans peur et sans reproche…

Atlantic tac Publié le 1 Août 2014 Ce sera la plus colossale des mécaniques horlogères, histoire de rappeler aux fantômes du KGB, qui logeait juste en face, que le temps efface impitoyablement les traces des pires tyrannies…

1 2 3 Page suivante dernier » RUSSIE : Face aux services secrets russes, le plus grand mécanisme horloger du monde…

montres omega Sur la place Loubianka (Moscou), dans l’immeuble Art Deco du nouveau grand magasin Detski Mir, en face du bâtiment en briques jaunes qui abrite les services secrets russes (l’actuel FSB, ex-KGB), la manufacture Raketa achève de construire ce qui semble être la plus grande mécanique horlogère du monde – rappelons aux grincheux que l’horloge de la Makkah Clock Royal Tower de La Mecque (40 m de diamètre) n’est pas mécanique ! Riche d’une tradition horlogère qui remonte à Pierre le Grand et à la fondation de Saint-Pétersbourg, voici trois siècles, la maison Raketa est la seule survivante des grandes manufactures de montres de l’Union soviétique.

faux Son horloge sera 100 % mécanique, avec un mécanique de 7,5 m de large et de 13 mètres de haut, pour un poids total de 5 tonnes. Inutile de souligner la performance technique que représente ce saut de l’infiniment petit d’un mouvement de montre vers l’infiniment pesant de cette horlogerie monumentale, qui va entrer dans l’histoire des objets du temps…

faux

MORITZ-GROSSMANN : La précision absolue ne tient qu’à un cheveu (blond)…

faux Laissez pérorer les WIS (« Watch Idiot Savant » : ceux qui savent tout sur les montres sans rien comprendre), qui ne jurent que par A. Lange & Söhne dès qu’on leur parle d’horlogerie allemande, et intéressez-vous à la manufacture Moritz-Grossmann, située elle aussi à Glashütte (le berceau saxon de la haute horlogerie germanique, non loin de Dresde). Pour les vrais initiés, c’est la marque qui a le vent en poupe : ils se méfient de la surdistribution internationale d’une maison comme A. Lange & Söhne, de moins en moins exclusive et de plus en plus décalée dans le rapport qualité-prix de montres dépourvues d’âme autant que de charme. Moritz-Grossmann, du nom d’un célèbre horloger local, maintient la tradition saxonne des ateliers spécialisés dans la création de montres relativement austères, mais d’une précision rigoureuse, avec des finitions superlatives. Les mouvements (fabrication maison) de la marque ne se flattent pas de quelques secondes de précision par jour, mais d’améliorations techniques qui se s’éprouvent en dixièmes de seconde ! Un exemple : pour mettre une montre à l’heure exacte, on cale ses aiguilles – heures et minutes, ça va de soi, mais surtout secondes – sur le top horaire d’un observatoire officiel. Les Allemands sont friands, sinon maniaques, de cette hyper-précision : leurs montres permettent de bloquer le balancier (ce qui fait battre le « tic-tac » au cœur de la montre), mais il y a toujours un infime décalage, un temps d’inertie, pour relancer les oscillations mécaniques du balancier. Moritz-Grossmann élimine ce défaut en freinant le balancier jusqu’à son arrêt complet, en douceur, grâce à une minuscule « brosse » en cheveux – matériau humain qui possède à la fois la souplesse et la rigidité nécessaire pour bloquer sans à-coup mécanique le balancier. Il ne reste plus qu’à régler l’aiguille des secondes et à laisser repartir l’ensemble au quatrième top. C’est une belle blonde, Christine Hutter, la CEO de Moritz-Grossmann, qui a offert quelques cheveux pour réaliser les « brosses » de ce tourbillon régulateur Benu, qui devient ainsi la première montre kératostoppé ! On parle de régulateur quand la lecture de l’heure (à droite), des minutes (à gauche) et des secondes (au centre) est séparée pour un réglage optimal de la précision : admirez, au passage, comment le décompte des secondes entre 25 et 35 a été déporté au centre de la montre, puisqu’il n’était plus lisible autour du cadran… 

Replica Omega montres pour hommes

1 2 3 Page suivante dernier » RSS Je m'abonne à partir de 4,90€ Ajouter au classeur Suivre ce contributeur Lecture zen Intéressé par cet auteur ? Pour retrouvez facilement ses articles dans votre compte et recevoir une alerte à chacune de ses contributions : Lire ou relire plus tard Pour classer cet article et le retrouver dans votre compte : Besoin de vous concentrer Pour lire cet article dans sa version zen : Je m'abonne Déjà abonné ? Pseudonyme ou email * Saisissez votre pseudonyme ou votre email pour Atlantico. Mot de passe * Saisissez le mot de passe correspondant à votre compte. Avez-vous oublié votre mot de passe ? atlantico sur facebook Suivre @atlantico_fr notre compte twitter RSS Je m'abonne à partir de 4,90€ Ajouter au classeur Suivre ce contributeur Lecture zen Intéressé par cet auteur ? Pour retrouvez facilement ses articles dans votre compte et recevoir une alerte à chacune de ses contributions : Lire ou relire plus tard Pour classer cet article et le retrouver dans votre compte : Besoin de vous concentrer Pour lire cet article dans sa version zen : Je m'abonne Déjà abonné ? Pseudonyme ou email * Saisissez votre pseudonyme ou votre email pour Atlantico. Mot de passe * Saisissez le mot de passe correspondant à votre compte. Avez-vous oublié votre mot de passe ? En lire plus dans le dossier : "Atlantic-tac"

Mots-clés: montres | Russie | horloge | pendule

Style de vie | Consommation

  Pour commenter : Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne Je me connecte Grégory Pons

Replica Omega montres pour hommes

Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie , « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de la montre.

Voir la bio en entier

Suivre ce contributeur

Intéressé par cet auteur ? Je m'abonne Je me connecte